• Pierres magiques MAGICIEN SIDICK SUR BERLIN TEL :0022997842020

    Danburite ou Damburite

     

     

     

    Signes astrologiques : Taureau, Cancer, Vierge, Poissons.

     

     

     

    Purification et rechargement

     

    Eau distillée salée. Un peu de soleil (pas plus d'une heure au soleil levant). Amas de quartz.

     

     

     

    Propriétés magiques

     

    Bleue pâle et blanche, placée dans un oreiller ou sur la table de nuit, elle adoucit les rêves. 

     

     

    Vign_Danburite

     

     

     

     

     

     

     

      

    Diamant

     

     

     

    Planète : Lune, Saturne

     

    Signes astrologiques : Lion et Cancer (incolore). Bélier et Lion (jaune). Taureau (rose). Sagittaire et Poissons (bleu).

     

     

     

    Purification et rechargement

     

    Eau distillée salée. Beaucoup de soleil. Purifications rarement nécessaires (il détruit de lui-même les énergies négatives absorbées). Les programmations négatives nécessitent une purification en profondeur.

     

     

     

    Histoire et légendes

     

    En Grèce, on considérait le diamant comme une nécessité sacrée ; il garantissait une existence prospère et bonne. Les Hébreux affirmaient que le diamant était la plus puissante des pierres, puisqu'il était l'emblème du soleil et celui du feu sacré invisible. Au Népal, on croyait que cette pierre aidait à développer l'intelligence et à favoriser l'extase mystique. En Egypte, on la mettait au milieu de la croix de vie. En Inde, on pensait qu’il donnait aux guerriers la force nécessaire pour gagner les combats. Porté en talisman, il protégeait de tous les dangers. Au cours de la Renaissance italienne, on disait que le diamant pouvait détecter la présence de poison en produisant de la condensation sur sa surface. On racontait aussi que si son porteur tombait brusquement malade, la pierre perdait son éclat et ne la retrouvait qu'à la guérison de celui-ci. Au Moyen-âge, un diamant sur lequel on gravait l’effigie de Mars surmontant l’Hydre, rendait invisible son porteur.

     

    L’alchimie indienne l’identifie à la pierre philosophale. Le Talmud évoque un diamant porté par le Grande Prêtre qui déterminait, en se ternissant, la culpabilité d’un criminel ou d’un traître.

     

     

     

    Propriétés magiques

     

    Symbole de pureté, le Diamant incolore est d'une puissance exceptionnelle. Elle est formellement déconseillée aux débutants. L'utilisateur du Diamant doit être mentalement pur. Toute perturbation dans le positivisme des pensées et la noblesse des intentions peut insuffler des vertus maléfiques dans la pierre.

     

    Sur le plan spirituel, le Diamant est le symbole de l'être unique, de la fusion du corps et de l'âme. Associé avec l'azurite, il est d'une puissance phénoménale : intelligence et savoir universel absolus, sagesse ultime. Le Diamant donne du courage et permet de déceler les trahisons.

     

    Les diamants de couleurs, en plus des vertus ci-dessus, ont des propriétés semblables à celles d'autres pierres de même couleur (diamant bleu = aigue-marine, topaze ; diamant jaune = citrine, ambre ; diamant rose = morganite, quartz rose ; diamant brun = quartz fumé, morion). Les Diamants jaunes, roses ou noirs sont réputés maléfiques à des titres divers.

     

    Le Diamant est le plus souvent bénéfique, mais il peut être aussi terriblement malfaisant. Pour être bénéfique, le Diamant doit être d’une pureté et d’une limpidité absolue, incolore ou blanc-bleu.

     

    Il est très efficace pour démasquer les faux amis.

     

    Le diamant préserve les couples de l'infidélité et donne force, courage et invincibilité aux hommes. Il nous protège des énergies néfastes, des autres et de nous même. Il protège, entre autre, contre la magie noire, les mauvais sorts et la trahison.

     

    Pline le considérait comme le talisman universel qui protège de tous les poisons et de toutes les maladies.

     

    Il aide à exaucer les vœux.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Diamant Herkimer

     

    En amulette, il prévient les cauchemars et assure la quiétude d'Esprit. Il permet l'émergence de la mémoire des premiers temps de notre vie. C'est la pierre du rêve et du voyage astral. Le Herkimer favorise les transitions. On pourra donc l'utiliser pour favoriser l'accouchement ou pour aider le passage qu'est la mort .

     

     

     

    Les diamants maléfiques

     

    Des diamants considérés comme maléfiques ont causés la mort de leurs possesseurs. Le Koh-i-Noor, le Hope, le Shah, le Sancy et le Régent ont une histoire jalonnée de meurtres, de trahisons, de drames.

     

    Le "Florentin"

     

    En 1746, à la bataille de Grandson, les mercenaires suisses s’étant emparés de la tente du duc de Bourgogne, Charles de Téméraire, trouvèrent un magnifique butin dont une cassette de diamants (qu’ils prirent pour des billes de verres !), qu’ils fracassèrent en partie à coups de maillet afin de s’assurer de leur authenticité. Quelques diamants éclatèrent en mille morceaux et il est fort probable que les miettes scintillantes ne furent pas perdues pour les connaisseurs.

     

    C’est durant cette défaite mémorable que disparut un diamant fabuleux, le « Florentin », pierre fétiche du Téméraire qui ne s’en séparait jamais. Etait-il programmé à l’usage exclusif du duc de Bourgogne ? Toujours est-il que volé, vendu, le diamant commença dès lors une fructueuse carrière de porte-guigne. Quand il échoua entre les mains de Sforza, duc de Toscane, celui-ci dès qu’il l’eut en sa possession, perdit successivement plusieurs de ses enfants et n’échappa lui-même que de justesse à la mort. Effrayé et un peu superstitieux, le duc offrit la pierre suspecte au pape Jules II, lequel, méfiant (ou trop bien renseigné sur le pouvoir occulte des pierres) la fit retailler, espérant ainsi déjouer le mauvais sort. Néanmoins, peu convaincu du succès de l’opération, il préféra la céder à Charles de Habsbourg, plus connu sous le nom de Charles Quint, roi d’Espagne et de la moitié du monde par ses possessions d’Amérique. Curieusement, au milieu d’un règne glorieux que tous les rois de la planète lui enviaient, Charles Quint décida d’abdiquer en faveur de son fils, Philippe II, et s’en alla finir sa vie dans un couvent, à Yuste, comme simple moine. Le Florentin resta donc la propriété de la maison d’Autriche pour le malheur des Habsbourg dont la lignée subit bien des drames. L’archiduchesse Marie-Antoinette de Habsbourg, reine de France et épouse de Louis XVI, ayant eu un temps le diamant en sa possession, mourut sur l’échafaud. Plus près de nous, le suicide de l’archiduc Rodolphe de Mayerling provoqua un scandale sans précédent, tout autant que l’assassinat de l’impératrice Elisabeth par l’anarchiste Luchini et surtout l’attentat de Sarajevo dans lequel périt d’archiduc François-Ferdinand et qui eut pour conséquence la guerre de 14-18. Le Florentin disparut de la vie civile.

     

    Le "Koh-i-Noor" (montagne de lumière)

     

    Autre diamant superbement maléfique, le fameux Koh-i-Noor, mentionné pour la première fois mille ans avant Jésus-Christ dans le Mahabharata, la grande épopée indienne. Probablement le plus vieux diamant du monde.

     

    A l’origine, il pesait 780 carats et malgré sa beauté, les Hindous lui accordaient déjà un pouvoir funeste. Son arrivée dans différentes dynasties entraîna tout un chapelet d’horreurs : morts subites, déportations, tortures, destitution, infamies, assassinats, etc. On ne compte plus ses méfaits. La dynastie des Moghols aurait dégénéré à partir du moment où le prince Aurungzèbe, arrière-petit-fils du grand Tamerlan, l’aurait eu en sa possession. Pour accéder au trône qu’il convoitait et au trésor qui allait de paire, ce prince fit emprisonner son père et assassiner ses trois frères. Coïncidence ou destin, dès lors, l’empire Moghol s’amenuisa jusqu’à la décadence et la chute.

     

    Le Koh-i-Noor passa ensuite à la dynastie des Runjeet-Singh où sa virulence fit merveille. Il échoua après maintes péripéties dans les coffres du vieux souverain du Punjah, mais celui-ci, rendu méfiant par la renommé du diamant, s’en débarrassa en le léguant au temple de Yaggernath.

     

    En 1849, les anglais s’emparèrent du royaume de Punjah et la Montagne de Lumière rentra par droit de conquête dans la cassette de la reine Victoria. Devenu propriétaire de la couronne d’Angleterre mais traînant toujours sont auréole malfaisante, le Koh-i-Noor fut exposé dans la Maison des joyaux de la Tour de Londres où les visiteurs peuvent contempler son rayonnement sans crainte !

     

    L’ "Orlov"

     

    En 1722, l’impératrice de Russie, Catherine la Grande, fit l’acquisition d’un diamant d’une grosseur extraordinaire, pesant 779 carats pour la valeur ahurissante (et sans doute exagérée) de 12 tonnes d’or !

     

    L’histoire de cette pierre est des plus rocambolesques. Un soldat français, grenadier au bataillon de l’Inde, s’enticha de la religion brahmanique. Il apprit quelques éléments de la théologie indienne tant et si bien qu’il entra dans le temple de Brahma comme prêtre et desservant de la fameuse idole de Sheringam, imposante statue à huit bras et quatre têtes. Détail remarquable, les deux yeux de la statue étaient des diamants énormes et de la plus belle eau. On ne sait si le nouveau converti passait son temps en dévotion, mais ce qui est sûr, c’est que la vue journalière de ces beaux yeux qui le fixaient déclencha chez lui une convoitise folle à laquelle il ne put résister.

     

    Un beau jour, à bout de résistance, il entreprit l’escalade de la déesse et tenta de l’énucléer. Malgré ses efforts, il ne réussit qu’à extirper un seul œil et dans la crainte d’être surpris, il s’enfuit, laissant l’idole borgne. Son larcin ne lui porta pas bonheur. L’ayant revendu à vil prix, car bizarrement personne n’en voulait, il mourut dans la misère et la déchéance : « tu ne déroberas pas le bien d’autrui », nous conseille le Décalogue, à fortiori le bien des dieux et des déesses ! Mais il faut croire que l’idole rancunière (défaut particulier des dieux) se vengea à long terme du sacrilège commis à son égard car ce fameux diamant, appelé l’ « Orlov », donné par Catherine de Russie à son favori le prince Orlov qui le convoitait, s’acharna à la ruine de son possesseur. Disgracié, chassé de la cour comme un vulgaire moujik, Orlov mourut fou.

     

    Le « Hope »

     

    Maudit sur toute la ligne ! C’est le cas du « Hope », diamant bleu exceptionnel, qui malgré son nom qui signifie espoir, plongea dans la mort et le désespoir d’illustres personnalités : le surintendant Fouquet, disgracié et emprisonné à vie, Marie-Antoinette, reine de France (déjà marquée par le Florentin) qui mourut sur l’échafaud et son amie la princesse de Lamballe, amoureuse du joyau, qui le portait quelquefois, mourut également sur l’échafaud.

     

    Vendu, le Hope échoua en Amérique où il sema pratiquement la terreur tant les tragédies s’amoncelaient autour de lui. Son dernier propriétaire, Harry Winston, pas très rassuré par son palmarès macabre, lui trouva un asile bien tranquille dans le musée du Smithsonian Institute de Washington, sans plus de préjudice pour ses gardiens qui le regardent se reposer de tous ses forfaits.

     

    Le « Régent »

     

    Son parcours est jalonné de meurtres et de destins tragiques pour toux ceux qui le possédèrent, que ce soit dans une transaction honnête ou par rapine.

     

    Le Régent est un joyau de la couronne de France, considéré comme le plus beau et le plus pur des diamants.

     

    En 1698 dans la mine de Golconda (province d'Hyderabad en Inde), un esclave trouve la pierre et tente de la négocier à Madras au capitaine d'un navire anglais, ce dernier le poignarde et s'empare de la gemme brute de 410 carats pour la revendre à un riche marchand indien. En 1701 Thomas est nommé gouverneur de Madras, on lui présente la pierre et à l'issue d'un long marchandage il l'achète. La pierre sera taillée à Londres lors de son retour en 1702, l'opération dure deux ans mais le résultat dépasse les espérances, le magnifique brillant de 140.64 carats excite les convoitises et déclenche une campagne de calomnie sur les circonstances de son appropriation.

     

    Thomas Pitt (dépité!) décide de s'en séparer mais le prix phénoménal qu'il propose est dissuasif, jamais une pierre aussi grosse n'avait été mise en vente, toutes les familles royales refusent. Il est proposé en 1714 à Louis XIV le roi soleil qui décline l'offre, finalement en 1717, Philippe d'Orléans Régent de France l'achète. Louis XV le porta sur sa poitrine et Marie Antoinette le piqua dans sa coiffure.

     

    En 1792, la Révolution s’étant adjugé les joyaux de la couronne de France, le Régent continua à exercer ses méfaits dans le cadre de la 1ère République, puis sous l’Empire, il réédita d’autres exploits non moins catastrophiques. Retrouvé dans la plinthe d'un grenier, il sert à cautionner les dettes du directoire auprès des banquiers allemands, Napoléon Bonaparte l'utilise ensuite toujours en garantie du financement de ses premières campagnes. Devenu Empereur, il fait sertir la pierre sur la garde de son épée d'apparat pour son couronnement. Après Waterloo, l'impératrice Marie Thérèse cache l'épée au château de Blois, puis l'emporte à Vienne lors de l'abdication, son père empereur d'Autriche le restitue ensuite à Louis XVII, il est ensuite serti sur la couronne de Charles X, puis sur le diadème de l'impératrice Eugénie. Sous la III° république il échappe à la vente des diamants de la couronne (prix trop élevé). Exposé ensuite au Louvre, il en est retiré en 1940 (lors de l'arrivée des allemands à Paris) pour se cacher au château de Chambord.

     

    Aujourd’hui, le Régent se laisse admirer au musée du Louvre où personne ne pense à se l’approprier… sa réputation suffit peut-être à dissuader les voleurs !

     

    Le « Sancy »

     

    Il aurait appartenu également à Charles le Téméraire et il provoqua tant de mises à mort par égorgement qu’on ne les comptait plus. Son dernier et malheureux propriétaire fut Louis XVI dont on connaît la fin tragique : vu le contexte politique, l’on ne saurait imputer exclusivement au Sancy une entière responsabilité dans la tournure que prirent les évènements. Tout comme son confrère le Régent, le superbe Sancy coule maintenant des jours heureux dans la maison carcérale du Musée du Louvre, sans remord pour les six siècles de crimes dont il fut le rutilant vecteur.

     

     

     

     

     

     

    Vign_diamant

     

     

     

     

      

    Diopside

     

     

     

    Signes astrologiques : Taureau, Balance, Vierge.

     

     

     

    Purification et rechargement

     

    Eau distillée salée. Amas de quartz. Soleil. Une purification est nécessaire avant chaque nouvelle séance.

     

     

     

    Propriétés magiques

     

    Elle favorise le don de divination.

     

     

     

     

     

    Vign_Diopside

     

     

     

     

     

      

    Diorite orbiculaire

     

     

     

    Signes astrologiques : Cancer, Capricorne, Verseau.

     

     

     

    Purification et rechargement

     

    Eau distillée. Pas de sel. Lumière lunaire. Amas de quartz. Une purification est nécessaire, avant chaque nouvelle séance pour les petites pierres de contact, et à chaque pleine lune pour les pierres destinées à être placées dans l'environnement.

     

     

     

    Propriétés magiques

     

    Cette pierre absorbe et emprisonne les énergies négatives de l'environnement. Elle est nécessaire pour purifier l’environnement avant un rituel.

     

     

     

     

     

     

    Vign_diorite_orbiculaire

     

     

     

     

      

    Dolomite

     

     

     

    Signes astrologiques : Cancer, Verseau, Gémeaux.

     

     

     

    Purification et rechargement

     

    Eau distillée. Pas de sel. Peu de soleil. Amas de quartz. Une purification est nécessaire avant chaque nouvelle séance.

     

     

     

    Interprétation divinatoire

     

    Sur le front, elle contribue au développement des facultés extrasensorielles.

     

     

     

     

     

    Vign_Dolomite

     

     

     

     

      

    Dumortiérite 

     

     

     

    Signes astrologiques : Sagittaire, Vierge.

     

     

     

    Purification et rechargement

     

    Eau distillée. Pas de sel. Peu de soleil. Amas de quartz. Les purifications sont rarement nécessaires.

     

     

     

    Propriétés magiques

     

    Ses propriétés sont très semblables à celles du lapis-lazuli et de la Sodalite avec une puissance moindre.

     

    Elle permet de garder son intuition en toutes circonstances.

     

     

     

     

     

     

     

    Vign_dumortierite

     

     

     

    email: maitresidick@gmail.com

     

     

     

    tel: 002 299 7842 020

     

     

     

    http://mediumvoyantsidick.eklablog.com

    « AIDE DU GRAND MAITRE MARABOUT OUMAR POUR LA RICHESSE/TEL :0022997842020Pierres magiques EMERAUDE / GRAND MAGICIEN SIDICK SUR FRANCKFURT TEL : 0022997842020 »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :